L’hypnose humaniste pour les enfants et les adolescents

J’ais des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

Le Petit Prince.

Avant toute chose, l’hypnose est déconseillée aux personnes souffrant de schizofrenie, et de paranoïa dans ce cas je vous conseil de consulter votre médecin traitant ou un psychiatre.

En quoi l’hypnose est-elle adaptée pour les enfants ?

L’hypnose humaniste est parfaitement adaptée aux enfants car il s’agit d’un état modifié de conscience, ne dit-on pas quelquefois que nous sommes « ailleurs », « dans les nuages », « dans la lune », ou bien que « nous rêvons », il s’agit là d’un état modifié conscience ! Les enfants sont déjà dans leur monde, donc en état modifié de conscience, c’est alors plus facile d’obtenir de bons résultats avec eux. L’hypnose est une connexion à soi-même, et l’enfant est déjà dans son état naturel, connecté à lui-même, éveillé, il ne se pose pas de questions, il ne se met pas de barrières (si c’est le cas c’est qu’ il est coupé de son état naturel). L’enfant vit dans le monde de l’imagination, il est spontané, et c’est très bien car en hypnose humaniste nous créons à partir de l’imagination de manière ludique, bienveillante et juste, et les enfants se prêtent facilement au jeu !

A partir de quel âge ?

Il n’y a pas d’âge pour aider l’enfant par l’hypnose.

Attention pour la liste des indications suivantes, il est nécessaire au préalable d’avoir consulté un médecin, et de vous assurer que vos « maux » ne nécessitent pas de prise en charge médicale. L’hypnothérapie est juste un complément à un traitement médical pour vous apporter un mieux-être.

L’hypnose humaniste aide les enfants pour :

  • La propreté (énurésie, encoprésie)
  • Le tics (moteurs, verbaux)
  • Les troubles du sommeil (cauchemars, difficultés à s’endormir, terreurs nocturnes)
  • L’hyperactivité (TDAH)
  • L’indiscipline, l’agressivité.
  • Sucer le pouce, se ronger les ongles
  • Les verrues
  • L’anxiété
  • Les peurs, les phobies
  • Les traumatismes
  • Deuils, séparations
  • Les soucis d’apprentissage (savoir apprendre, la peur des examens, la dyslexie)
  • Les troubles transgénérationnels
  • Les problèmes liés à l’adoption
  • Accompagnement de l »autisme

L’hypnose humaniste aide les adolescents pour :

  • Gagner confiance en soi
  • la peur des examens
  • Le tabac
  • Les chagrins amoureux
  • Le harcèlement
  • Les troubles alimentaires
  • La toxicomanie
  • Choisir un métier
  • Quitter la maison

Comment je procède pour l’enfant ?

Comme pour les adultes, j’utilise la plus part du temps la Thérapie Symbolique Simple (TSS) (cf : explications sur la page hypnose pour les adultes). Mes supports sont le dessin, l’écriture ce qui permet à l’enfant de remettre son Inconscient sur papier, j’utilise le langage symbolique, les archétypes (facette positive et aidante de l’enfant tel « le sage » par exemple), comme dans les contes ! Lorsque j’utilise l’hypnose à la manière d’un conte de fées, l’enfant est dans sa propre histoire, son pays imaginaire, et nous allons à la rencontre d’un personnage (Archétype) qui va pouvoir l’aider à dépasser sa difficulté comme Merlin l’enchanteur, la fée Clochette, Peter Pan..

La première séance s’appelle : l’anamnèse : c’est un moment d’échange, entre vous votre enfant et moi, pour comprendre la situation et mieux connaître votre enfant et son vécu, et établir des liens qui seraient la source du problème, puis déterminer l’objectif à atteindre et choisir la technique appropriée à la problématique relevée. Il est important que je fasse également cette anamnèse seule avec votre enfant pour discerner ce que lui ressent vraiment et ce dont il a besoin. Elle prends environ 1h.

La seconde séance correspond à la technique propre d’hypnose. Etant donné que jusqu’à 8-10 ans l’enfant est déjà dans un état d’éveil naturel, dans la plus part des cas il est inutile de procéder à une induction « en ouverture » pour élargir ou accroître ses perceptions comme je le ferai pour un adulte ou un adolescent .Il me reste plus qu’à entrer dans son univers, l’enfant me dit et exprime ce qu’il ressent, comment c’est pour lui dans son monde, ce qu’il voit : il va en ressortir des symboles qui entravent son chemin, et qui représentent le problème pour lequel il est venu consulter. Il est face à ses difficultés, je le guide, je le conseille, et je l’accompagne, tout en veillant à ce qui garde bien conscience du monde réel dans lequel il est, qu’il soit bien « ici là avec moi, et ensemble nous trouvons toujours des astuces, des solutions pour les dépasser, un peu à la manière de Mary Poppins qui à tous ce qu’il faut dans son sac, ou bien Harry Potter et sa baguette magique ou encore Inspecteur Gadget ! Ce qui permet de transformer ce qui embête votre enfant en quelque chose de mieux, qui lui convient, selon son souhait pour qu’il se sente mieux qu’il reprenne confiance, et que le problème disparaisse. Votre enfant reste donc acteur de sa propre histoire, il devient le héros de son propre conte et acquiert plus d’autonomie dans son quotidien !

Ensuite, il y a de nouveau un petit temps d’échange pour discuter de ce qui s’est passé lors de la technique, c’est le moment de poser des questions sur ce qui s’est présenté et d’expliquer à quoi cela correspond et éventuellement donner des conseils à suivre pour le quotidien .

Puis si et seulement si l’enfant est d’accord, je peux transmettre aux parents ce qui est ressorti de la séance.(par exemple si l’enfant à découvert certains points sur lui, souhaite t-il en parler aux parents ? Si il a fait un dessin représentant ce qu’il ressent, souhaite t-il que ses parents le sachent ? Après tout c’est son jardin secret!

Comment je procède pour l’adolescent ?

Comme pour les enfants, je fais une anamnèse. Ensuite à la différence d’un enfant, un adolescent à déjà commencé à se mettre des barrières et à emmètre des résistances, il est donc nécessaire de procéder à une induction en « ouverture » pour élargir et faire grandir ses perceptions, je le guide pour qu’il reprenne Conscience de son état naturel, de ce qu’il est vraiment, et qu’il se reconnecte à lui-même et qu’il puise en lui les ressources nécessaires pour débloquer ce qui coince, toujours en restant bienveillante à ce qu’il garde le contrôle de lui-même et qu’il reste autonome et actif durant le processus.

Après cette induction je procède à la technique appropriée pour traiter la problématique, à l’aide d’une thérapie symbolique Simple ou Avancée .

Ensuite il y a un temps d’échange pour discuter de la séance et des points à améliorer et mettre en place par la suite.

Et les parents dans tout ça !

Si vous souhaitez que votre enfant avance il faut que vous aussi parents vous avanciez. Pour  le mieux-être de votre enfant, pour qu’il puisse s’épanouir davantage, et profiter pleinement du bienfait des séances, il est important et quelquefois nécessaire de résoudre un blocage présent chez vous, qui peut avoir une répercussion sur le comportement de votre enfant, (en aucun cas je remets la faute sur qui que ce soit, il n’y a pas de faute ni d’erreur en soi, il y a juste un vécu à libérer).

Combien de temps dure une séance ?

Le temps d’une séance est très variable : entre 1 heure et 1 heure 30, quelques fois cela peut aller très vite entre 30 et 45 minutes selon le contexte.

Combien de séances ?

Il s’agit d’une thérapie brève donc peu de séances suffisent à atteindre l’objectif souhaité , cela est à voir selon la situation et l’avancée de votre enfant.

Combien coûte une séance ?

Parce que le mieux-être de votre enfant et le vôtre est important, et que les tarifs peuvent vous freiner dans la décision du suivi thérapeutique, je tiens donc à vous informer que certaines mutuelles peuvent rembourser une partie de la séance selon le contrat que vous avez avec votre prestataire de santé. Renseignez-vous !

Pour l’enfant jusqu’ à 15 ans : 50€

Pour l’adulte : 70 €

Pour un adolescent à partir de 15 ans : 70 €

Pour les parents demandeurs d’emplois : 50 €

Contact : hypnosehumaniste@outlook.fr ou bien par téléphone : 06.87.49.72.96 ou www.lacabane35.fr ou en passant par Médoucine en cliquant sur le bouton suivant :

L’hypnothérapie s’inscrit dans la relation d’aide, hors cadre médical et réglementé. Elle ne se substitue donc en rien à un acte ou traitement médical dont elle est peut-être complémentaire. La prestation délivrée par votre professionnel ne fait pas l’objet d’un conventionnement. Dès lors, elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Le montant des honoraires fixé est cependant déterminé avec tact et mesure.